bbq

Le barbecue, l’art culinaire de l’été

A chaque saison, sa tendance culinaire. Si les mois d’hiver sont propices pour ressortir de l’armoire son appareil à raclette, juillet et août sont incontestablement les mois où le barbecue est… Roi !!!

Quelle est l’origine du barbecue ?

Chaque histoire à sa(ses) légende(s), le barbecue n’échappe pas à la règle. Et non, le barbecue ne vient pas d’un groupe d’explorateurs français qui auraient mangé une chèvre “de la barbe à la queue”.

Il ne faut pas non plus aller chercher son origine dans le conflit de la Guerre de Crimée, durant laquelle, les troupes britanniques auraient été ravitaillées en nourriture par des troupeaux entiers de béliers en provenance de Roumanie. “Berbecu” étant la traduction roumaine du terme bélier.

Il serait plus judicieux de penser que cette technique de cuisson nous vient du “nouveau monde”, ramenée en Europe par les colons espagnols, au début du 16ème siècle.

Un peuple amérindien (les Taïnos) qui occupait une grande partie des îles des Antilles et des Caraïbes utilisaient un système de grille en bois placée au-dessus d’un feu pour cuire leurs aliments.

Cette technique offrait de multiples avantages : par peur du feu, les animaux ne s’approchaient pas des aliments entrain de cuire. La fumée avait pour effet d’éloigner les insectes. Une fois cuite, la viande était plus facile à conserver.

Au 16ème siècle, tout ce qui revenait du nouveau monde fascinait. Cette technique de cuisson fût donc très vite utilisée lors de banquets organisés par les différentes cours royales de l’époque.

“Barbacao” est la traduction espagnole de la technique de cuisson des Taïnos. C’est ce terme qui donnera le mot “barbecue” en anglais et qui sera universellement utilisé pour désigner cette technique culinaire.

C’est la conquête de l’ouest en Amérique qui va donner un coup d’accélérateur à l’utilisation du barbecue. En effet, cette technique de cuisson simple et facilement transportable va accompagner un grand nombre de familles à la recherche d’un nouvel Eldorado.

A la fin du 19ème siècle, l’utilisation du barbecue est totalement entrée dans la culture américaine.

Il faudra attendre les années 50’ avec l’avènement de la publicité et l’irrésistible envie de “toucher” au rêve américain pour que le barbecue entre dans les habitudes culinaires des européens notamment lors des sorties pique-nique en famille ou le barbecue prend une place majeure.

La cuisson au BBQ, mauvaise pour la santé ?

Contrairement aux idées reçues, la cuisson au BBQ n’est pas mauvaise pour la santé. D’abord, le beurre et l’huile ne sont pas nécessaire pour la cuisson au barbecue ce qui, diététiquement parlant, n’est pas négligeable. La cuisson permet également d’éliminer la matière grasse des aliments cuits. Il faut juste éviter que la graisse s’enflamme lors de la cuisson car c’est ce qui provoque la production d’amines qui sont eux cancérigènes. Le conseil pratique pour empêcher cela : cuire des légumes en même temps que votre viande (retrouvez d’autres recommandations diététiques sur le site http://www.dupagne.com/).

N’hésitez pas lors de la cuisson de couper votre viande pour voir si elle est bien cuite à l’intérieur. La température intérieure de votre pièce de bœuf doit être supérieure à 70°C, celle de votre pièce de volaille, supérieure à 80°C. Une fois cuit n’attendez pas trop longtemps pour servir.

Qu’il soit au charbon de bois, pour la saveur et l’odeur inimitable d’une viande légèrement fumée, léger et transportable. Qu’il soit au gaz pour une montée en température rapide et une maîtrise de la cuisson. Qu’il soit solaire pour être en adéquation avec notre environnement. Qu’il soit électrique pour que même en ville, on puisse se faire griller une petite merguez. Où qu’il soit tendance, comme la plancha…. Il y en a vraiment pour tous les goûts !!!

Le barbecue est typiquement le genre d’objets qui convient au concept de location, par son utilisation ponctuelle et saisonnière et surtout au sein d’un jardin. Alors, n’attendez plus et retrouvez vos amis ou famille autour de la table du jardin pour un repas dont le maître mot sera : convivialité

Et qui sait… la soirée pourrait se poursuivre en sortant votre platine et table de mixage pour un petit pas de danse.


'Le barbecue, l’art culinaire de l’été' n'a pas de commentaire

Soyez le premier à commenter cet article !

VOULEZ-VOUS PARTAGER VOS PENSÉES?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Fait avec amour Sur Internet | Tous droits réservés | Informations Légales