avocat

Le rôle de l’avocat par rapport au notaire

Professions juridiques d’excellences, l’avocat et le notaire sont réputés pour leur formation longue et solide en droit. Pour autant, les champs d’action de l’un et de l’autre restent bien mal connus.

Avocat ou notaire, quelle différence ?

Si l’avocat et le notaire ont tous les deux effectués des études de droit, il existe des différences notables quant à leur statut. L’avocat exerce une profession libérale et indépendante en cabinet, mais peut également être salarié d’une entreprise du secteur privé ou public.

Le notaire, quant à lui, est un officier public et ministériel. Il est titulaire d’une charge dans un office public. Ce statut d’officier public et ministériel lui confère une autorité spéciale en matière d’authentification des actes, justifiant sa spécialité à l’égard de certains d’entre eux.

Les compétences spéciales du notaire

A quel moment est-il nécessaire de recourir à un notaire ? Cet officier est chargé d’authentifier les actes les plus importants de la vie, de manière à leur conférer une sécurité juridique certaine. Ainsi, en matière immobilière, le notaire enregistre chaque transaction qu’il se charge de publier au Fichier immobilier, afin de porter l’information d’une vente à tous les intéressés. En matière successorale, le notaire peut aider une personne à rédiger son testament, et lui donner force authentique en assurant l’identité de la personne qu’il a reçue, ainsi que le contenu du testament qui est d’ailleurs conservé dans un coffre, en l’étude du notaire.

De manière plus générale, il est possible de recourir à un notaire pour obtenir des informations sur la dévolution successorale, par exemple, qu’il sera seul qualifié pour opérer. Ainsi, à chaque décès, c’est bien un notaire qui va répartir les biens entre les différents héritiers.

L’avocat, un juriste aux compétences très larges

Il est possible de recourir à un avocat pour à peu près tout. S’il n’a pas le pouvoir d’authentifier les actes juridiques – bien que cela soit nuancé avec l’arrivée de l’acte d’avocat, situé entre l’acte sous seing privé et l’acte authentique –, l’avocat peut intervenir dans toutes les matières du droit.

Ce professionnel intervient tant en matière de conseil qu’en contentieux. On peut donc recourir à un avocat avant ou après la naissance d’un différend. Ainsi, dès lors qu’il est nécessaire d’obtenir une précision sur le droit applicable, de rédiger un contrat, de négocier une vente, de porter des enchères, l’avocat est de loin le professionnel adéquat. En ce sens, il possède des compétences plus générales que le notaire.


'Le rôle de l’avocat par rapport au notaire' n'a pas de commentaire

Soyez le premier à commenter cet article !

VOULEZ-VOUS PARTAGER VOS PENSÉES?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Fait avec amour Sur Internet | Tous droits réservés | Informations Légales