voiture

Le net et le marché automobile

Des petites achats de vêtements et chaussures aux achats d’équipements électroménagers, le net fait partie des moyens d’acquisitions des plus en plus utilisés par les Français. Par contre, l’achat d’un bateau, d’une maison ou d’une voiture neuve par la règle du double clic restait plus rare, jusqu’à aujourd’hui. Carte bleue en main et voiture livrée ? Réponse en quelques lignes.

Le net : moyen de prospection pour le marché automobile

marche-automobileD’après une récente étude menée auprès des consommateurs de véhicules en France, presque 60 % des consommateurs en quête d’acheter une voiture passe avant tout chose sur site internet automobile. Ils naviguent sur la toile afin de connaître les modèles existants, pouvoir les comparer et également avoir une idée du budget à mettre de côté pour l’acquisition. Pour ce faire, ils décident de parcourir le site officiel de chaque constructeur pour faciliter leur comparaison. Ils sont principalement en prospection, car après avoir identifié quelques modèles d’un ou de deux constructeurs sur le web, ils décident de se rendre auprès d’une concession  afin de scruter aux peignes fins le modèle, les options réellement existantes et les couleurs disponibles.

Le net : séduis le marché automobile

Même si le constat démontre donc qu’internet sert majoritairement de moyen de prospection aux internautes, d’après les études, passer une commande de véhicule en ligne n’est plus perçu comme une absurdité. Presque la moitié des internautes interrogées pense en effet passer par cette opération dans le futur. De leur part, une autre partie a déjà essayé ce type d’achat, mais ne faisait que le paiement de l’acompte. L’une des principales raisons évoquées tient du fait qu’en ligne le prix est plus séduisant. Les réductions peuvent aller jusqu’à 30 % pourtant en concession, cette réduction s’obtient uniquement après de rudes négociations et encore si on l’obtient. En concession en effet, ils préfèrent mettre en avant les gestes commerciaux en proposant des services d’entretien et des accessoires-cadeaux. Les réductions sont donc plus bas dans les points de vente physique que dans les points de vente en ligne.

Le net : les problèmes à résoudre

Il n’y a pas à réellement parler de problème à résoudre dans le marché de l’automobile en ligne, mais plus de solutions à adopter en fonction des blocages rencontrés. Les questions récurrentes sur la possibilité de passer un essai sur le véhicule à acheter en ligne et le souci de correspondance entre le véhicule commandé et le véhicule livré rebutent les acheteurs en ligne. D’autres lancent une préférence à la négociation du prix d’achat avec un interlocuteur direct. Pourtant, en matière de pièce détachée, ce style de vente est très apprécié. Si pour entretenir une voiture, le budget tourne autour de 800 euros sur une année, les propriétaires de voiture ne prennent pas de temps pour comparer les meilleures offres en ligne avant de passer dans la foulée la commande. Les constructeurs cherchent ainsi tous les moyens pour dépasser les blocages de la vente de voiture en ligne.


'Le net et le marché automobile' n'a pas de commentaire

Soyez le premier à commenter cet article !

VOULEZ-VOUS PARTAGER VOS PENSÉES?

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Fait avec amour Sur Internet | Tous droits réservés | Informations Légales